Soutien scolaire Montpellier

Professeur particulier montpellierJ’ai interviewé Frédéric Garcia, professeur particulier dans l’Hérault, plus précisément à Montpellier et dans les communes voisines (Castelnau-le-Lez, Jacou, Clapiers, Lunel, Vendargues… ).

Il donne des cours à des élèves à partir du lycée et jusqu’au supérieur. Cliquez ici pour rentrer directement en contact avec ce professeur particulier dans la région de Montpellier.

Bonjour Frédéric, pourrais-tu te présenter en quelques mots (nom, âge, ville, parcours, passions, exploits personnels ;) … ) ?

Je me présenterais en disant que tout m’intéresse : l’histoire, la philosophie, en passant par la biologie, la physique et évidemment les mathématiques. L’étude des mathématiques m’a permis de me rendre compte qu’elles étaient au coeur de toutes ces disciplines et qu’elles avaient un rôle particulier. On peut alors faire un lien entre tous ces domaines a priori séparés.

Je m’appelle Frédéric Garcia, j’ai 27 ans, mon intérêt pour les mathématiques m’est apparu très tôt dans mon enfance. Tout d’abord par jeu, puis pour la satisfaction que procure la résolution de problèmes de prime abord complexes mais que l’analyse éclaircit soudain. Ensuite, durant mes années de classes préparatoires puis dans mes études supérieures de mathématiques appliquées, se rendre compte de la formidable efficacité des mathématiques dans les sciences de la nature y a ajouté un attrait particulier.o

Je me suis spécialisé dans l’aéronautique, domaine très intéressant d’un point de vue technique et dans lequel j’ai travaillé durant environ 3 ans et demi; à présent je travaille dans un bureau d’études dans le domaine du froid industriel.
Je donne des cours particuliers de mathématiques depuis environ 8 ans, et j’ai d’ailleurs obtenu le CAPES en juillet 2010.

Pourrais-tu présenter ton activité en quelques mots ?

Je donne actuellement des cours de mathématiques aux alentours de Montpellier dans l’Hérault et plus précisément proche de Castelnau-le-lez. Je me consacre essentiellement à des lycéens et à des élèves du supérieur.

Ce que je demande aux élèves que je suis, est de l’implication dans le travail, ils ont leur réussite entre leurs mains. Très souvent cela vient d’un manque de confiance en soi face à l’abstraction que demande cette matière.

Une partie importante de mon travail avec l’élève est sur la compréhension des énoncés et sur la traduction en expressions mathématiques de ceux-ci. A partir de cette base, on peut faire appel aux leçons vues en cours.

Mes supports de travail sont essentiellement les cahiers d’exercices de l’éducation nationale. Je pense qu’il n’y a pas de grand bénéfice à faire beaucoup d’exercices. Je préfère travailler sur quelques exercices bien ciblés et qui le plus souvent regroupent toutes les notions en jeu.
L’objectif est de leur faire acquérir une autonomie et une adaptabilité face à aux exercices.
En contrepartie, la clé de la réussite est  une grande rigueur dans la rédaction des exercices et une participation active de l’élève pendant le cours.

Concernant les modalités de paiement, les parents peuvent me régler par chèque avec en retour une facture ou par chèque CESU.

Et enfin, pour les élèves qui nous écoutent, lors de ta pratique : quelle serait Ta spécialité, ta matière ou même chapitre de prédilection, ou tes astuces préférées lors d’une heure de soutien ?

L’apprentissage des mathématiques et loin d’être facile, j’en conviens, et j’aime d’ailleurs rappeler que tout ce que nous apprenons depuis notre enfance a demandé des siècles à de grand mathématiciens  pour se mettre en place. Il est donc normal de se poser des questions et de ne pas tout comprendre de suite. L’essentiel est là : se poser des questions, avoir un oeil critique.

Il est de bonne méthode de le faire dans toutes les disciplines.

Pour motiver certains élèves, je donne des exemples d’applications des mathématiques pour qu’ils puissent mesurer leur  » utilité « .

Leave A Response

* Denotes Required Field